Pontifical Council for the Pastoral
Care of Migrants and Itinerant People

    

Message de Noël 2015

 

 

Cher peuple de la mer,

            Cette année, Noël aura lieu au cours du jubilé extraordinaire de la miséricorde; « un temps favorable pour l’Eglise, afin que le témoignage rendu par les croyants soit plus fort et plus efficace ». Les paroles du Pape François dans la Bulle d’indiction Misericordia Vultus de l’Année du jubilé pourraient nous aider à comprendre et à vivre plus profondément la signification de la célébration de Noël, alors que nos esprits sont encore emplis des images dramatiques des attaques terroristes dans différentes nations et tandis qu’un grand nombre d’entre nous vivent dans la peur que de tels événements se produisent à nouveau.

            Le message de l’Ange adressé aux bergers dans la nuit obscure nous est répété à tous dans l’obscurité de notre temps et de nos incertitudes: « Soyez sans crainte, car voici que je vous annonce une grande joie, qui sera celle de tout le peuple: aujourd'hui vous est né un Sauveur, qui est le Christ Seigneur, dans la ville de David » (Lc 2, 10-11).

            Noël est le jour où le Sauveur est né et continue de naître dans nos cœurs, à condition que nous le lui permettions. Son nom est Emmanuel, Dieu avec nous. C’est ce que nous célébrons à Noël!

            Jésus, notre sauveur, nous apporte un sens renouvelé d’espérance, en particulier en cette année extraordinaire du Jubilé de la miséricorde, au cours de laquelle « le pardon est une force qui ressuscite en vie nouvelle et donne le courage pour regarder l’avenir avec espérance »[1].

            Jésus le Fils bien-aimé du Père, apporte le réconfort et la sécurité à nos cœurs troublés et effrayés, parce que « la miséricorde de Dieu est sa responsabilité envers nous. Il se sent responsable, c’est-à-dire qu’il veut notre bien et nous voir heureux, remplis de joie et de paix ».[2]

            Jésus, le Prince de la paix, nous apporte un sentiment irrésistible de paix, qui nous permet de vivre dans la solidarité avec les personnes de différentes nationalités, races et croyances, nous appelant tous à « ...serrer leurs mains et les attirer vers nous afin qu’ils sentent la chaleur de notre présence, de l’amitié et de la fraternité ».[3]

            Jésus, le Messie et Seigneur, nous donne la force de surmonter nos difficultés quotidiennes afin d’édifier un monde sans divisions ni barrières parmi les peuples et les nations et nous devrions nous engager afin que « ... les années à venir soient comme imprégnées de miséricorde pour aller à la rencontre de chacun en lui offrant la bonté et la tendresse de Dieu ».[4]

            Jésus, à travers sa vie exemplaire, nous enseigne à nous préoccuper davantage des autres que de nous-mêmes. C’est pourquoi, suivant l’invitation  du Pape François, en commençant par ce Noël: « Redécouvrons les œuvres de miséricorde corporelles: donner à manger aux affamés, donner à boire à ceux qui ont soif, vêtir ceux qui sont nus, accueillir les étrangers, assister les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts. Et n’oublions pas les œuvres de miséricorde spirituelles: conseiller ceux qui sont dans le doute, enseigner les ignorants, avertir les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter patiemment les personnes ennuyeuses, prier Dieu pour les vivants et pour les morts ».[5]

            Je sais qu’au cours de la période de Noël, un grand nombre d’entre vous seront séparés et éloignés de vos familles et de vos proches, parce que vous serez peut-être en mer ou dans un port étranger. Je voudrais vous rappeler que vous n’êtes jamais loin de l’amour de Dieu et de la protection maternelle de Marie, Etoile de la Mer.

            Puisse chacun de vous passer un saint Noël!

 

                                                                       Avec mes meilleurs vœux,

 

 

 

Antonio Maria Card. Vegliò

Président 

X Joseph Kalathiparambil

  Secrétaire




[1]              Pape François, Misericordiae Vultus, Bulle d’indiction du Jubilé extraordinaire de la miséricorde, n. 10

[2]              Idem, n. 9

[3]              Idem, n. 15

[4]              Idem, n. 5

[5]              Idem, N° 15